Si les deux musiciens ont des parcours musicaux différents, ça ne les empêche pas d’être sur la même longueur d’onde. Cet album fait se côtoyer des airs traditionnels réarrangés et des compositions originales, toujours dans le but de faire danser.

« Ce qu'ils installent d'emblée, Didier et Joachim, c'est un climat. Des couleurs. Pour cette balade intimiste en terre gasconne [...]. Et ils ont mis ce qu'il fallait dans leur besace, les deux compères [...]. On se met à la fenêtre. On regarde passer ces paysages changeants. On écoute. On a envie de descendre pour danser. » Pierre Corbefin - Extrait du livret

Didier Oliver, violons, boha, flûtes, chant
Joachim Montbord, cuatro, tambour, chant